Le chant des corsairEs

Midipyrate c’est aussi un excellent prétexte pour partager – enfin! – une version enregistrée du chant des corsairEs.

Ce chant a une histoire particulière : c’est un chant traditionnel, qui viendrait des Flandres au 17ème siècle, que l’on trouve dans des carnets de chants scouts. Le clan aîné (15-18 ans) du groupe du Volvestre des Eclaireuses Eclaireurs de France l’a modifié et féminisé il y a 3 ans. A force de chanter des chants marins et de ne jamais y voir une seule femme (sauf dans les bras d’un homme)… à force d’y voir trop souvent vanté « la gloire et les gros sous »… il fallait que cela arrive!

C’est sous cette forme nouvelle qu’il chemine actuellement … La version ci-dessous a été enregistrée par Les Sim(o)ne, un collectif de chant féministe à Rennes; et chanté durant les Rencontres des chorales féministes qui ont eu lieu à Grenoble cette année.

LE CHANT DES CORSAIRES – traditionnel féminisé et modifié

Sont des femm’ de grand courage,
Cell’ qui partiront avec nous (x2)
Elles ne craindront point les coups,
Ni les naufrages,
Ni l’abordage,
Du péril seront jalous’
Cell’ qui partiront avec nous.

Ce seront de hardies pilotes,
Les filles que nous embarquerons (x2)
Fines gabières dans la baston
Je t’escamote
Toute une flotte
Bras solide et coup d’œil prompt
Les filles que nous embarquerons.

Elles seront de fières camarades,
Celles qui navigueront à bord, (x2)
Faisant feu bâbord, tribord,
Dans la tornade
Des canonades
Vainqueures rentreront au port
Celles qui navigueront à bord

Et des sœurs de tous rivages
Viendront bourlinguer avec nous (x2)
Des bateaux venant d’partout
Feront voyage
dans nos sillages
vent arrière ou vent debout
Viendront bourlinguer avec nous

Et c’est nous vaillantes et fières
Qui donn’rons l’ordre du départ(x2)
Vite en mer et sans retard.
Faisons la guerre
A notre manière
Car ce n’est pas le hasard
Qui nous command’ra le départ